• Alopécie temporale : Que faire ?

    Remplissez le petit formulaire ci-dessous pour recevoir ces 4 vidéos gratuites qui vous montrent :
    • Vidéo 1 - Comment vous sentir bien dans votre corps et dans vos vêtements malgré votre petit ventre rond
    • Vidéo 2 - Comment embellir vos fesses et vos cuisses généreuses...
    • Vidéo 3- Les secrets qui vous permettront d'avoir une poitrine bien galbée et pulpeuse
    • Vidéo 4 - Les secrets pour avoir un teint éclatant et un joli teint toute l'année

    Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

     

    Les tempes dégarnies, connues sous le terme scientifique d'« alopécie temporale », est un problème qui touche un grand nombre de femmes, et ce tous âges confondus. Ce sont celles ayant une nature de cheveux crépue, qui en sont les plus concernées du fait de leurs tiges particulièrement fines et délicates.

    Laisser les tempes dans cet état ou adopter des solutions temporaires, telles que porter des perruques, des chapeaux ou se faire des tissages, ne sont pas les meilleures options pour venir à bout de ce problème. Il est important de prendre soin de ce type d'alopécie, pour éviter de perdre davantage ses cheveux.

    alopécie temporale, cheveux degarnis, chute cheuveux

    Conseils pour traiter une alopécie temporale

    Voilà donc comment traiter une alopécie temporale et limiter la perte de cheveux au niveau des tempes.

    1- Évitez tout ce qui favorise la chute des cheveux

    Pour permettre aux cheveux de pousser sur cette partie de la tête, il vaut mieux éviter tout ce qui peut les fragiliser et favoriser leur chute. L'usage abusif du brushing, notamment de la brosse pour tirer les tiges, est l'une des principales causes.

    Il se peut également que l'alopécie temporale est due à l'utilisation de certains produits sur le long terme, tels que des soins capillaires irritants, des colorants, ou encore des défrisants à des quantités trop importantes.

    Certains médicaments, notamment les stéroïdes anabolisants, la chimiothérapie, la carence en fer, le dérèglement de la glande thyroïde, ou un surdosage de vitamine A augmentent également les risques ; sans parler du port abusif de chapeau, de perruque ou d'extensions capillaires.

    Pour traiter votre alopécie temporale, laissez avant tout reposer vos cheveux en évitant tous ces facteurs de risque.

    2- Laissez vos cheveux respirer

    Comme tout le reste du corps, nos cheveux ont aussi besoin de respirer et de bien reposer. Évitez donc un moment, le temps que les jeunes tiges repoussent très bien, de solliciter votre chevelure. Oubliez pendant quelques mois les gels, les défrisants, et tout autre produit chimique qui les empêche de respirer.

    Arrêtez aussi de lisser les cheveux surtout ceux au niveau de cette partie de la tête. Laissez-les au naturel, afin qu'ils puissent recouvrer force, vigueur et santé. Vous pourrez envisager de vous-faire une frange, pour bien cacher les tempes et le front, et laisser les tiges fragiles et fins pousser. Le fait de balayer les cheveux vers l'arrière, les tresses très serrées, les tissages et les extensions sont également proscrits, car tout cela peut causer des alopécies de traction.

    3- Soyez délicate avec vos cheveux

    Si vous voulez que votre alopécie temporale ne s'aggrave pas, soyez délicate avec vos cheveux. Adoptez des gestes plus doux lorsque vous les brossez ou les lavez. L'idéal est même d'éviter les soins auprès des salons de coiffure, car tout cela ne fera que les fragiliser davantage. Les coiffures trop serrées à l'instar des tresses africaines, les afro puffs et les chignons, le brushing, le lissage au fer, les permanents, les peignages violents, et toute autre manipulation qui peut causer du stress sur les tempes sont déconseillés. Ces gestes et coiffures risquent de déraciner les tiges fragiles en pleine croissance.

    4- Fortifiez vos cheveux

    Apportez les nutriments nécessaires à la croissance de vos cheveux pour mieux les fortifier et encourager leur pousse. Augmentez votre apport quotidien en biotine, en mangeant des œufs par exemple. Diminuez la consommation de viande, et préférez la chair de poisson enrichie en oméga-3 et oméga-6, ainsi que les fruits et légumes gorgés de vitamines et de minéraux.

    Pour les soins capillaires, mieux vaut se tourner vers les produits naturels. L'huile de ricin contient tous les éléments nutritifs précédemment mentionnés. On peut y trouver des acides gras, excellents pour la santé des follicules pileux, ainsi que des vitamines E et du groupe B. Utilisez cette huile végétale en bain pendant une heure avant votre shampoing habituel.

    contre chute de cheveux

     

     

     

    Share Button

    Categories: Soin des cheveux

    Étiquettes : , ,

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *