• Apporter plus de volume aux sourcils : Les différentes solutions

    Si vous avez les sourcils légèrement dépourvus ou que vous souhaitez juste leur apporter plus de volume, voici les différentes techniques auxquelles vous pourrez recourir. Allant de la plus simple à la plus complexe, à vous de voir ce qui vous irait le plus pour vous embellir le regard.

    sourcils, apporter volume sourcils, offrir volume sourcils, pousse sourcils, crayon sourcils, implantation sourcils

    Les différentes solutions pour offrir plus de volume aux sourcils

    Crayon à sourcils et conseils d’application

    Rien de plus facile et de plus rapide que de recourir au crayon pour rendre ses sourcils plus épais ou encore pour combler les quelques imperfections. Cependant, il est important d’adopter la bonne technique pour obtenir des résultats naturels.

    Il faut commencer par tailler les sourcils. A l’aide d’une petite brosse, peignez vos sourcils vers le haut extérieur en suivant le sens des poils. Découpez ensuite, à l’aide d’un petit ciseau, les sourcils un peu trop longs. Avec une pince à épiler, enlevez après tous les poils rebelles qui ne contribuent pas à la forme naturelle de vos sourcils. De cette manière, les poils de vos sourcils vont paraitre plus disciplinés.

    Pour finir, redessinez vos sourcils à l’aide d’un crayon. Pour que le tracé ait l’air tout à fait naturel, optez tout d’abord pour un crayon de couleur plus foncée que vos cheveux et d’une texture non crémeuse. Pour éviter d’avoir des sourcils de clown, ayez la main légère en évitant d’appuyer trop fort lors de l’application. Le tracé ne doit pas non plus trop s’éloigner de la ligne de vos sourcils. Sur les parties dégarnies, appuyez un tout petit peu plus votre crayon pour corriger les imperfections.

    Remèdes naturels pour favoriser la pousse des sourcils

    Si vous n’êtes pas trop fan du crayon et que vous aimeriez avoir de beaux sourcils bien garnis, optez pour des remèdes naturels qui peuvent favoriser leur pousse.

    Parmi ces remèdes, il y a en particulier l’huile d’olive. Il suffit juste d’en appliquer à l’aide d’un coton-tige au niveau des sourcils tous les jours pendant environ deux heures. En répétant cette technique pendant quelques jours, vous verrez vos sourcils trouvera plus d’épaisseur.

    A part l’huile d’olive, vous pouvez aussi opter pour l’huile de ricin. Cette huile est en effet reconnue depuis longtemps pour sa vertu à faire repousser les poils. La technique d’application reste la même que dans le cas de l’huile d’olive.

    Une autre technique pour favoriser la pousse des sourcils est de les brosser. Quelques brossages par jour à l’aide d’une brosse à sourcils peuvent en effet stimuler les poils et les aider à pousser plus vite.

    Produits cosmétiques pour favoriser la pousse

    A part les remèdes naturels, vous pouvez aussi utiliser des produits cosmétiques pour encourager la pousse de vos sourcils.

    Aujourd’hui, il existe sur le marché des cosmétiques des produits spéciaux pour stimuler la pousse des cheveux et des poils chez les personnes ayant suivi une chimiothérapie. Il est conseillé toutefois d’opter pour des marques sûres et des laboratoires expérimentés dans ce domaine.

    Des sérums riches en peptides sont aussi disponibles auprès des pharmacies. Ceux-ci sont bien entendu spécialement conçus pour faire repousser les sourcils et les cils. La repousse peut être toutefois plus ou mois lente selon chaque individu.

    Implantation de sourcils

    Pour les plus courageuses, la greffe de sourcils est aussi une autre option pour avoir des sourcils bien garnis.

    L’intervention consiste à implanter au niveau de l’arcade sourcilière, suivant l’orientation des sourcils, des greffons de cheveux prélevés au niveau du cuir chevelu. Chaque cheveu, attaché à un petit bout de peau, sera inséré à l’aide d’une micro incision.

    Avant l’intervention, le chirurgien vous donnera toutes les précautions à prendre pour faciliter son déroulement. Parmi celles-ci, il y a un traitement à base d’antibiotiques à suivre, commençant le jour j-3 jusqu’à quelques jours après l’opération. Certains médicaments comme l’aspirine sont aussi à éviter pour réduire le risque d’hémorragie.

    Une fois l’intervention terminée, quelques désagréments peuvent surgir, tels que des gonflements et des bleus au niveau des paupières. Plus tard, des croutes vont apparaitre et les greffons vont aussi tomber. Mais, tous ceux-ci sont tout à fait normaux. D’ailleurs, le chirurgien vous expliquera tout ce qui peut se produire lors de vos premières consultations.

    Parmi les risques à craindre, il y a plutôt le rejet des greffons ou l’insuffisance du nombre implanté. Si tel est le cas, une deuxième intervention peut avoir lieu. Des abcès peuvent aussi apparaitre sur la zone greffée, cela nécessitera un traitement antibiotique accompagné d’un soin local.

    Les nouveaux poils plantés seront visibles après 6 mois, et seront définitifs après 1 an. Bien entendu, comme il s’agit de cheveux et non de vrais poils, il faudra alors les tailler régulièrement dès qu’ils commencent à prendre de la longueur.

    A part les 3000 euros à débourser pour effectuer cette chirurgie, il faudra aussi penser au soin potentiel que vous allez devoir subir sur la bande de prélèvement en cas de mauvaise cicatrisation.

    Photo © Wikipédia.org

    Share Button

    Categories: Maquillage

    Étiquettes : , , , , ,