Remplissez le petit formulaire ci-dessous pour recevoir ces 4 vidéos gratuites qui vous montrent :

  • Vidéo 1 - Comment vous sentir bien dans votre corps et dans vos vêtements malgré votre petit ventre rond
  • Vidéo 2 - Comment embellir vos fesses et vos cuisses généreuses...
  • Vidéo 3- Les secrets qui vous permettront d'avoir une poitrine bien galbée et pulpeuse
  • Vidéo 4 - Les secrets pour avoir un teint éclatant et un joli teint toute l'année

La peau est sans aucun doute la partie du corps la plus choyée. La plupart des femmes n’hésitent pas à dépenser des sommes colossales pour s’offrir des produits cosmétiques pour entretenir leur peau.

Avoir une peau lisse, nette et rayonnante de santé est l’ultime objectif de la gent féminine. Si certaines préfèrent elles-mêmes prendre soin de leur visage et corps, d’autres confient cette tâche à des professionnels en la matière. Selon des statistiques, d’innombrables femmes dépensent des milliers d’euros chaque année pour se débarrasser de leurs taches brunes, fâcheuses ridules, cicatrices, acnés et autres problèmes cutanés.

problèmes cutanés,maladies cutanées infection cutanée,infections cutanées

Avoir une peau lisse, nette et rayonnante de santé est l’ultime objectif de la gent féminine.

Au-delà de ces problèmes cutanés, il est important de connaître que la peau peut être sujette à des affections plus complexes, telles que les infections entre autres. Un effectif non négligeable de femmes souffre de ces maladies cutanées. De tels problèmes nécessitent impérativement une intervention médicale au risque d’engendrer d’autres affections encore plus néfastes non seulement pour l’épiderme mais aussi pour l’organisme.

Les différents types d’infection cutanée

Le nombre d’infections que peut rencontrer la peau est impressionnant. Dans le domaine de la médecine, ces problèmes cutanés sont classés en trois catégories bien précises, variables en fonction de leur origine. Il s’agit des infections cutanées d’origine bactérienne, parasitaire et virale. Dans tous les cas, l’agent responsable de ces maladies cutanées est un micro-organisme.

  • Les infections bactériennes

    Les infections bactériennes, comme leur nom laisse entendre, sont dues à la présence de bactéries au niveau de l’épiderme.

    Ces affections cutanées peuvent être superficielles, primitives ou secondaires en fonction de la gravité de la situation. Bien évidemment, pour éviter les complications, un traitement médical immédiat est requis lors des premières manifestations.

    Les infections d’origine bactérienne les plus rencontrées sont notamment l’abcès, le furoncle, l’impétigo, le prurigo et le panaris.

  • Les infections d’origine virale

    Les infections cutanées d’origine virale, quant à elles, sont liées à la présence de virus dans l’organisme.

    Les plus connues sont notamment la varicelle, la rougeole, l’herpès, la zona et la rubéole.

    A la différence des infections bactériennes, ces affections virales sont contagieuses, éruptives et plus dangereuses. La non prise en charge de ces infections cutanées peuvent entraîner la mort du sujet concerné.

  • Les infections parasitaires

    Les principaux agents pathogènes de cette troisième catégorie d’infection cutanée sont notamment les parasites à l’instar des champignons et autres micro-organismes qui se nourrissent du sang humain.

    Les infections fongiques les plus souvent rencontrées comprennent les mycoses, la teigne et l’eczéma.

    Comme il a été mentionné, d’autres micro-organismes tels les tiques, les acariens, les poux, les filarioses ou encore la bilharziose, peuvent se fixer sur ou sous la peau entrainant des maladies cutanées. Ici, l’on parle surtout d’infestation que d’infection.

Les traitements adoptés

Les manifestations de ces infections cutanées se diffèrent en fonction de leur origine. D’une manière générale, le sujet affecté présente des taches, des boutons ou des fissurations importantes sur les différentes parties de son corps. Seul un dépistage permet d’identifier les véritables sources de la maladie.

Le traitement proposé par les dermatologues dépend de la sévérité de l’infection et de son origine bactérienne, virale ou parasitaire. Dans le cas d’une infection bactérienne, une simple antibiothérapie locale suffit pour traiter la maladie. Les soins sont plus complexes dans le cas d’une infection virale ou parasitaire.

Conclusion

D’après les différents points susmentionnés, l’on peut conclure que le simple soin apporté quotidiennement à sa peau ne suffit pas pour l’entretenir. Vous ne devez pas vous concentrer uniquement sur la clarté et la douceur de votre peau mais surtout sur sa santé.

Les virus, les bactéries, les champignons et les parasites doivent être impérativement contrôlés pour éviter les infections cutanées. En d’autres mots, une bonne hygiène s’impose pour prévenir ces maladies cutanées.

Photo ©Fotolia.com

Ceux qui ont aimé cet article ont également apprécié ceux-là :

Vous avez aimé cet article ? Alors, partagez-le en cliquant sur un de ces boutons, SVP
  • Twitter
  • Facebook
  • email
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Scoopeo
Tags: , , ,

2 Réponses

  1. [...] En parlant de qualité, il est important de connaître que la palette de maquillage professionnel est issue d’une fabrication plus soignée afin d’optimiser la sécurité de ses utilisateurs. Comme ce produit est dédié à un usage professionnel, il a fait l’objet de nombreux tests avant d’être lancé sur le marché. Une telle analyse a été effectuée afin de limiter la contraction d’allergie et de toutes autres affections cutanées. [...]

  2. [...] Les effets secondaires dus à une intolérance au laser sont relativement faibles. Toutefois, pour limiter les diverses complications, quelques recommandations doivent être prises en compte, à savoir l’application de maquillage pour dissimuler les gonflements et les rougeurs, l’arrêt des activités professionnelles ou encore la non-exposition prolongée sous les rayons du soleil. Comme la peau est sujette à un œdème et ou un érythème pendant plusieurs jours voire des semaines, il convient de faire très attention au risque de contracter des problèmes cutanés. [...]

Laisser une réponse